Pour votre 1ère commande : livraison Colissimo OFFERTE – Saisissez le code PREMIERE
France

Service clients 02 40 83 93 93

Professionnels de santé

Tapez ici votre recherche

Retour à la thématique Probiotiques

Probiotiques

Inconforts digestifs : l’intérêt des probiotiques

Ballonnements, diarrhées, constipation… Le système digestif peut être sujet à de multiples inconforts. L’alimentation joue un rôle indispensable pour lutter contre ses inconforts, et notamment les aliments riches en prébiotiques ou probiotiques, les modulateurs du microbiote intestinal, qui sont au centre des recherches sur le bien-être digestif.

Les probiotiques : des bactéries favorables au système digestif

Plusieurs organes composent le système digestif qui a pour rôle de mettre en œuvre la digestion. Celle-ci début de la mastication jusqu’à l’arrivée dans l’intestin grêle.

 

Au cœur de ce système, le microbiote intestinal, composé de plus de 10000 milliards de bactéries, (levures, lactobacilles, bifidobactéries) exerce un rôle essentiel notamment pour la fermentation des nutriments non digestibles.  

 

Ces micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantité adéquate, ont des effets bénéfiques sur la santé de l’hôte. Ils peuvent être présents ou introduits dans certains aliments, compléments alimentaires, ou encore des médicaments. 

Les probiotiques : des bactéries favorables au système digestif

Quels sont les liens entre digestion et microbiote intestinal ?

 

Le microbiote intestinal est considéré comme un organe à part entière. En effet, il exerce diverses fonctions physiologiques vitales et notamment au niveau digestif. En effet, dès la naissance, les micro-organismes se développent à travers le tube digestif. A l’âge de 2-3 ans, le microbiote intestinal atteint sa maturité.

 

Ces micro-organismes jouent un rôle direct dans la digestion. Par exemple, une grande partie de nos aliments n’est pas digérée dans l’intestin grêle et sera fermentée par le microbiote dans le côlon ce qui libérera notamment des acides gras à chaînes courtes (acétate, propionate, butyrate) et des gaz (H2, CO2, CH4). Le microbiote intestinal facilite l’assimilation des nutriments, participent à la synthèse de certaines vitamines tels que les vitamines K ou B) et régulent plusieurs fonctions métaboliques comme l’absorption des acides gras, du calcium ou du magnésium.

Quelles bactéries composent notre microbiote intestinal ?

La classification des bactéries est stricte et organisée en genres bactériens, composés eux-mêmes d’espèces puis de souches. Les plus fréquemment documentées sont les bactéries lactiques (lactobacilles, streptocoques et lactocoques) et les bifidobactéries. La composition du microbiote intestinal et donc des bactéries présents dans l’organisme évolue tout au long de la vie. 

Evolution du microbiote instestinal

Lorsque le système digestif se trouve perturbé et que des inconforts s’installent, une modulation du microbiote intestinal peut être intéressante.

Favoriser une bonne digestion grâce aux aliments probiotiques

Une alimentation riche en probiotiques et fibres est à privilégier au quotidien pour améliorer sa digestion. En effet, Les probiotiques présents dans les laits fermentés par exemple, améliorent la digestion du lactose chez les individus ayant des difficultés à le digérer, favorisent l’assimilation des nutriments et participent à la régulation du transit. 

 

En effet, les aliments naturellement riches en probiotiques sont les aliments dits lacto-fermentés. La lacto-fermentation est un procédé de conservation qui consiste à laisser macérer les aliments en l’absence d’oxygène. Cette technique va permettre le développement de bactéries lactiques (les bactéries vont se nourrir des sucres présents dans l’aliment). Ainsi, les aliments tels que la choucroute, le fromage, les yaourts, la pâte de miso ou le kéfir sont des aliments naturellement riches en probiotiques.

 

Ces aliments n’étant souvent pas consommés de façon régulière, il peut être intéressant de compléter ses apports avec des probiotiques sous forme de compléments alimentaires. En effet, les souches probiotiques étudiées pour leurs propriétés spécifiques permettent d’élaborer des compléments alimentaires pour optimiser les apports en probiotiques.

 

En savoir plus sur les différentes souches probiotiques