Pour votre 1ère commande : livraison Colissimo OFFERTE – Saisissez le code PREMIERE
France

Service clients 02 40 83 93 93

Professionnels de santé

Tapez ici votre recherche

La charge glycémique : une notion essentielle

La charge glycémique est une notion qui mérite d’être prise en compte, puisqu’elle ne s’intéresse pas uniquement à la quantité de glucides (= sucres) contenus dans un aliment. Elle reflète plus précisément la capacité de l’aliment à élever la glycémie (= taux de sucre dans le sang), en fonction de la portion consommée. Ainsi, la charge glycémique permet de lutter contre les idées reçues.

 

Par exemple : le miel est très riche en glucides. Pourtant sa charge glycémique est très faible, car il est peu probable d’en consommer un pot entier ! Une portion de miel (1 cuillère à café, environ 10 g) n’est donc pas mauvaise pour la santé, malgré son fort pouvoir sucrant.

 

On considère qu’un aliment a une Charge Glycémique :

  • très faible si elle est < à 7 : en vert dans le tableau ci-dessous
  • faible si elle est entre 7 et 10 : en bleu dans le tableau ci-dessous
  • moyenne entre 10 et 20 : en jaune dans le tableau ci-dessous
  • élevée à partir de 20 : en rouge dans le tableau ci-dessous

 

En période de rééquilibrage alimentaire, il est préférable de privilégier les aliments verts et bleus. Si vous consommez un aliment orange ou rouge, vous pouvez compenser cet “écart” par de l’activité physique ! 

 

Si votre professionnel de santé vous a conseillé une cétose, votre alimentation quotidienne doit comptabiliser moins de 50 de Charge Glycémique en cumulé. Retenez que 50 ne représente alors pas un objectif à atteindre mais bien un maximum à ne pas dépasser.

Tableau de la charge glycémique de plus de 50 aliments

Tableau de la charge glycémique de plus de 50 aliments