Pour votre 1ère commande : livraison Colissimo OFFERTE – Saisissez le code PREMIERE
France

Service clients 02 40 83 93 93

Professionnels de santé

Tapez ici votre recherche

Le microbiote, unique à chaque individu, ne s’étend pas de façon homogène dans l’écosystème intestinal. Sa densité est minimale dans l’estomac et maximale dans le côlon.Le microbiote intestinal est un organe stable : une fois atteint l’âge adulte, sa composition évolue peu2. C’est à la naissance, puis à partir de 65-70 ans, que la diversité d’espèces qu’il abrite varie le plus3.

Les spécificités du microbiote intestinal aux différents âges de la vie

La période de la petite enfance

De la période prénatale à la deuxième année de l’enfant, le microbiote intestinal du nouveau-né évolue tout au long d’une période que l’on appelle les 1000 premiers jours. Ainsi, son microbiote intestinal est colonisé par un premier groupe de bactéries, au contact de sa mère, de l’entourage ou de l’environnement. Le microbiote intestinal se complexifie progressivement jusqu’à atteindre, entre 2 et 3 ans, une phase de « maturité ». Sa diversité est alors proche du microbiote d’une personne adulte.

Microbiote intestinal à la naissance

Le microbiote des seniors

A partir de 65- 70 ans, le microbiote démarre un nouveau cycle de maturation. Avec le vieillissement, le microbiote perd en stabilité. Le nombre de certaines espèces diminue, les bifidobactéries notamment, d’autres augmentent. La modification du mode de vie et des comportements nutritionnels sont en grande partie responsable de son évolution. 

 

D’autres facteurs influencent l’évolution et l’équilibre du microbiote comme la baisse d’activité physique, l’augmentation de la consommation de médicaments ou encore l’affaiblissement du système immunitaire. 

Microbiote de sénior

Le microbiote intestinal en chiffres

Microbiote intestinal en chiffres